Bienvenue au congrès de la SFLS 2017 à Nice Acropolis

le 19&20 octobre 2017

 

 

EDITORIAL

VERS UN TERRITOIRE SANS SIDA

Le défi est de taille !

Les principales maladies infectieuses des deux derniers siècles sont éradiquées ou, pour certaines, en voie de régression, grâce à la mise à disposition de vaccins préventifs ou de traitements curatifs. Associés aux évolutions sociologiques, notamment à l’amélioration de la qualité de vie (habitat, éducation, alimentation...), ces traitements ont permis, dans la majorité des cas, l’éradication de l’agent infectieux responsable.

L’infection par le VIH est aujourd’hui maitrisable à un niveau individuel grâce à des traitements bloquant la réplication du virus et qui sont désormais simples à prendre et mieux tolérés. Toutefois il n’existe pas encore de vaccin efficace et les tentatives de traitement curatif éradiquant le virus restent, pour l’instant, du domaine de la recherche. Malgré les avancées médicales, le nombre de nouvelles contaminations, principalement d’origine sexuelle, est stable et nous interpelle.

Des pays, des régions, des villes se sont lancés dans des projets visant à atteindre l’objectif 90/90/90 de l’OMS d’ici 2020 et tendre vers zéro contamination et des territoires sans Sida à l’horizon 2030. Le dépistage et le traitement précoce, la Prep, le contrôle virologique des patients vivants avec le VIH, sont autant d’outils disponibles et à promouvoir pour atteindre cet objectif, mais ils sont insuffisants si nous ne modifions pas nos stratégies. Il apparaît nécessaire de repenser la prévention en travaillant sur les déterminants sociaux en santé, en luttant contre l’exclusion et les discriminations et en développant une approche par parcours de vie. Intégrer le dépistage du VIH et des hépatites dans une approche globale en santé sexuelle améliorera leur efficience. Adapter la formation et la communication auprès des professionnels de santé, des acteurs médico-sociaux et des publics cibles permettra une meilleure appropriation des stratégies efficaces. Le changement de modèle nécessite une réflexion commune et un travail collaboratif, en tenant compte des compétences de chacun, afin de mieux coordonner les actions, y compris celles des collectivités territoriales et de l’état, dans un souci d’efficience.

La SFLS souhaite être acteur de ces évolutions nécessaires. Le congrès 2017 sera l’occasion de faire des propositions sur les stratégies thérapeutiques, et de réfléchir ensemble aux méthodes d’information, d’éducation, de dépistage et à une amélioration des organisations pour atteindre l’objectif : zéro contamination.

Relevons ce défi !


Pierre Dellamonica et Pascal Pugliese

 

Copyright © key4events - All rights reserved